Un vol pas comme les autres

18 juin 2019 Non Par admin7806

Je vais pouvoir ajouter une nouvelle ligne à mon CV : pilote d’avion. Il y a quelques jours, je me suis en effet glissé dans la peau d’un pilote et me suis retrouvé tout seul aux commandes d’un appareil. Heureusement, c’était du chiqué : il faudrait être complètement irresponsable pour laisser les manettes d’un appareil à un type qui fait sa blonde la moitié du temps. Il y a peu, j’ai failli faire chauffer mon café au micro-ondes avec une cuiller en métal dedans. C’était en réalité un « simple » simulateur de vol, mais assez confondant que je me suis pris au sérieux de la première à la dernière seconde. Ca s’est passé à Perpignan, et j’ai bien apprécié. Je ne vais pas vous faire un compte-rendu détaillé sur cette aventure : il y a quantité de récits là-dessus. Pas mal de gens utilisent leur carte de presse pour se faire offrir ce cadeau et écrivent un article long comme le bras. Pour ma part, j’ai été fortement saisi. Force m’est de reconnaître que je ne m’attendais pas. J’avais beau savoir que c’était une simple simulation, mais je n’aurais pas été plus stressé en situation réelle. A vrai dire, j’avais pas mal de doutes le jour où on m’a offert cette séance, mais j’ai rapidement changé complètement d’opinion une fois dans le simulateur. Merci donc à belle-maman pour ce présent étonnant et fascinant. Ce qui m’a un peu frustré, c’est que c’était bien trop court : j’aurais bien prolongé l’expérience. Le must, ça aurait été de faire un vol long courrier. Parce qu’évidemment, le vol étant en temps réel, on ne peut pas réaliser un Toronto-Tokyo. Mais c’est somme toute positif, quelque part : ça veut dire qu’on ne voit pas le temps défiler. Je vous mets en lien le site par lequel ma femme a passé pour ce simu. Je vous conseille vivement d’essayer, simulateur de vol si vous aimez les expériences originales. C’est une aventure à vivre au moins une fois.