Apprécier la Tundra en stage de survie

2 septembre 2020 Non Par admin7806

Les murs définis de notre domicile souterrain cartographiés avec des vaisseaux sanguins de moisissure et de glace, le goutte-à-goutte de fonte impure dans le plafond dans quatre récipients de plantation rouillés, le gris dessine l’eau créée chaque fois que nous la jetons par rapport aux dérives glaciales. La plante pissy lime que j’ai développée à partir de graines qui ont compressé un citron stupide particulier – vous pouvez oublier, en aucun cas beaucoup plus – tous les 2 ans. Papa nous fabriquait constamment de tout manger, le méchant enlever. Nous avons conservé une seule graine de chaque agrume et avons échangé le reste et avons senti un peu horrible à ce sujet, comprenant par expérience pratique qu’ils étaient de petites pisses et ne germeraient jamais. Cependant, vous ne pouviez en aucun cas savoir avec certitude, a déclaré Père, et de toute façon nous avons besoin des sièges de rationnement. L’incendie dans le salon les semaines où nous ne conservions pas le bois dur, à quel point la température augmentait en vous avant que vous ne soyez sûr que vous ne vous sentiez en aucun cas beaucoup plus satisfait de votre vie. Mes deux peaux, une plus courte et une longue, également cousues par Vee dans la fourrure emmêlée de la photo précédente de papa bison avant la disparition de. Mes bottes en cuir. Les ficelles que j’utilisais pour attacher les extrémités de mes maigres tresses, une blanche particulière, une rougeâtre. Les doigts correspondent dans le cadre en plastique avec des taches souriantes de couleur noire et jaunâtre que papa appelle des Susans aux yeux sombres en forme dans ses coins. La littérature brillante et les applications de PlanetCorps et la documentation supplémentaire diversifiée, les questions d’application annotées par votre propre propriété absolument, le tout empilé dans une publication en décomposition connue sous le nom de clé dans la caisse en bois à côté de mon matelas. Quelques couples de sous-vêtements allongés en laine. Six ensembles de bas, environ trois par jour dans les mois les plus difficiles. Deux pulls en laine troués et 2 synthétiques qui, selon papa, doivent avoir plus de 200 ans, des traces de broderies orthographiées OLD N VY accrochées à l’un d’entre eux. (Voici arrive Older Covet, Vee disait généralement après l’avoir porté, bruissant en nous un sens empoisonné de reconnaissance. Par toutes les raisons, c’était Vee qui aurait dû m’envier. Je me suis trouvé le plus robuste et courageux, le haut en volume et astucieux 1, l’individu qui a sauvegardé notre avenir. Cependant.) Les photos de maman, rétrécie auparavant avec toute la maladie quand j’étais livrée. Pendant mon préféré, maman étant placée dans votre lit et souriant plus bas à moi (un bébé mince et grand utilisant la vue de couleur noire vide de votre chauve-souris surprise) et Vee (à deux ans, une attractivité solennelle avec une rencontre moulée du système cardiovasculaire) en elle tour. Nous avions en notre possession une demi-douzaine d’images de maman: deux pour Vee, une pour le père et trois pour moi. Puisque je ne suis qu’un bébé, et que tout le monde comprend que l’enfant est gâté. Au moment où les jeunes garçons de ConstructCorps sont revenus de l’Auxiliary 23, Vee mélangeait de la tarte à la cire dans le plus compact de nos deux pots autour du Bunsen et Father brûlait extérieurement une couche de glaçons à deux orteils lourds à l’extérieur dans le domicile sous le sol. C’était l’histoire de ma vie de jeunesse vers 3076: Père combattant éternellement la glace, stage de survie mon frère menant un conflit désagréable envers son visage tes cheveux. Tout le monde que j’adorais pirater une chose à l’extérieur et peu recommandable avec des armes qui n’étaient pas autour du travail. Il était en fait évident pour moi à l’époque qu’il n’y avait aucune attente de succès. Puisqu’aucune sorte de source n’était censée brûler suffisamment la glace, les follicules de Vee étaient imparables et implacables. Mais en me pensant personnellement devenir une très bonne petite fille et un très bon frère, j’ai apprécié ensemble.